Horaires : 09h-12h30h et 13h30-18h du lundi au vendredi
Contactez-nous : ‭0826 388 544‬
Select Page

GARANTIE PROMOTEUR IMMOBILIER

  • DO – Dommage ouvrage + TRC & CNR
  • RC Promoteur à l’année ou RCMO
  • GFA – Garantie Financière d’Achèvement
  • Garantie de paiement des sous-traitants

Tarifs négociés en GFA & DO

Un questionnaire unique pour accéder aux meilleurs assureurs Français et du LLOYD’S

Les promoteurs immobiliers doivent souscrire dans le cadre de leurs opérations certaines assurances obligatoires notamment pour garantir se sécuriser l’ouvrage mais aussi ses acquéreurs. Les garanties promoteur immobilier englobent:

  • la DO – l’assurance dommage ouvrage promoteur toujours couplée avec la Décennale CNR
  • la RC – l’assurance responsabilité civile promoteur à l’année ou par chantier (RCMO – maître d’ouvrage)
  • la TRC – l’assurance tous risques chantiers (systématiquement imposée par le garant GFA)
  • la GFA – la garantie financière d’achèvement obligatoire depuis 2015 (par un assureur ou une banque)
  • les garanties complémentaires: garanties d’achèvement des VRD, garantie de paiement des sous-traitants, cautions d’indemnité d’immobilisation de terrain

En moyenne le prix de la GFA est de 1% du coût de construction TTC.
En moyenne le prix des assurances dommages ouvrages (incluant la CNR, la TRC et la RC) est de 1,70% du coût de construction TTC.

Les garanties promoteurs: une obligation pour tous ?

Les garanties promoteurs sont obligatoires pour toutes les opérations quelques soient leur taille: la DO dommage ouvrage et la GFA Garantie Financière d’Achèvement (depuis le 01 janvier 2015)

Quelles assureurs proposez-vous?

Nous disposons d’une palette d’assureurs promotion de renom et de qualité, français et du LLOYD’S

Quelles sont les conditions de souscription des garanties promoteurs ?

La souscription des garanties promoteurs passe d’abord par l’analyse de l’expérience du promoteur et de sa capacité à apporter des contre-garanties sous forme caution solidaire, basée sur le patrimoine personnel ou professionnel. En général les garants demandent 20% du montant des travaux en contre-garantie (caution personnelle).

La souscription des assurance promoteurs (dommage ouvrage…) est basée uniquement sur l’analyse de l’opération et le respect des règles techniques de la construction

A partir de quel montant de travaux pouvez-vous intervenir ?

Aujourd’hui la plupart des garants interviennent à partir de 1 000 000 € de travaux. En dessous il est préférable de passer par une solution bancaire

EXEMPLES DE DEVIS RÉCENTS

Programme de 26 logements pour 2 350 000 € de coût de construction
* Prime GFA =  23 000 €
* Prime Assurances techniques (DO+CNR+TRC+RC) = 39 000 €

Devis Online Gratuit
Tarif ultra compétitif
Toutes activités assurées
Souscription simplifié
Fractionnement des primes possible
Nouveaux tarifs DOM et CORSE
Sinistrés et résiliés acceptés
+ de 8 assureurs spécialisés
Accés unique au LLOYD’S
Reprises CBL et ALPHA OK
Reprises ACASTA et QUDOS OK

Accés plateforme @MonDossier gratuit

DEVIS ONLINE

DEVIS ONLINE ASSURANCE GARANTIE PROMOTEUR IMMOBILIER

COMMENT SOUSCRIRE ?

T

ÉTAPE 1

Complétez notre  QUESTIONNAIRE ONLINE unique pour interroger les assureurs français et le LLOYD’S

ÉTAPE 2

Connectez-vous a notre plateforme @MonDossier GRATUITE et déposez vos documents ONLINE

l

ÉTAPE 3

Signez vos contrats électroniquement sur @MonDossier et vous êtes assuré !

POURQUOI FAIRE APPEL À NOS SERVICES ?

%

Taux de réussite

Nombre d'entreprises assurées par nos services

Un accès large au marché

Un accès direct au marché français et au marché des Lloyds

Les meilleurs tarifs

Nos partenaires proposent des tarifs très compétitifs et stables

b

Un dossier unique

Avec un dossier unique nous consultons tous nos partenaires

i

Devis gratuit

Nous offrons des économies et ne percevons AUCUN frais de courtage

Les garanties

Les garanties des contrats sont conformes a la législation

Réactivité

Nos partenaires s’engagent à revenir vers vous sous 48h

N'ATTENDEZ PLUS ET SOUSCRIVEZ VOTRE GARANTIE PROMOTEUR IMMOBILIER

PLUS DE 500 ENTREPRISES NOUS FONT CONFIANCE, POURQUOI PAS VOUS ?

Nous avons trouvé chez OPTICOURTAGE d’excellents tarifs et un accompagnement personnalisé pour nos garanties promoteurs

Mr MARTIN
Gérant, SAS DIAGPLUS

Un grand professionnalisme pour le traitement de ces assurances complexes à souscrire. Nous avons trouvé ici une garantie d’achèvement quand les banques refusaient de nous accompagner

Mr FARD
Directeur, DIAG THERM

Simple et rapide, la gestion 100% online permet d’avancer au plus vite pour renégocier les garanties promoteurs

Mr RAVI
Gérant, TUBO SAS

Une excellente solution avec les LLOYDS avec de supers tarifs

Mr TERREBOS
Gérant, SAS THIEREST

Tarifs très avantageux et une gestion très moderne avec l’outil @MonDossier

Mr PAYO
Directeur, FORHO

+ D’INFOS SUR L’ASSURANCE GARANTIE PROMOTEUR IMMOBILIER

Le promoteur immobilier est un professionnel aux multiples facettes dont le rôle principal est de superviser tous les corps de métier intervenant sur un chantier du début à sa vente. Autrement dit, il intervient pour faire construire des bâtiments et pour trouver des occupants qui l’aideront à financer le projet. Qu’il soit mandaté par un maître d’ouvrage ou qu’il construise son propre programme, ce professionnel est soumis à un certain nombre de risques techniques, et il est important de se couvrir avec une garantie promoteur immobilier. Ce choix lui permet non seulement d’exercer librement son métier, mais aussi de garantir sa pérennité. Qu’est-ce qui caractérise le promoteur immobilier ? Quels sont les différents contrats utilisés en promotion immobilière ? Quelles sont les garanties obligatoires pour accompagner la garantie promoteur immobilier ? Comment se porte le marché de la promotion immobilière en France ? Retrouvez ci-dessous la réponse à toutes ces questions et bien d’autres encore.

Définition du promoteur immobilier

Dans le cadre de la réalisation d’une construction neuve ou d’une rénovation, le promoteur immobilier est d’abord le maître d’ouvrage. Ce titre l’oblige à coordonner toutes les étapes du projet afin d’assurer sa rentabilité. Pour ce faire, il étudie la faisabilité financière du programme immobilier en mettant tout en œuvre pour permettre de tirer un meilleur profit de l’ouvrage. Une fois cette étude terminée, il se lance alors dans la recherche du ou des terrains sur lesquels il va réaliser son projet. En tant que premier responsable du programme immobilier, le promoteur devra faire les démarches administratives pour lancer le chantier. Il recherche également les financements nécessaires, dépose le permis de construire et souscrit une garantie promoteur immobilier avant de démarrer les travaux.

Fort de sa formation rigoureuse et de ses connaissances techniques, le promoteur immobilier peut parfaitement garantir le bon déroulement du projet. Peu importe la taille du chantier, il lui revient de choisir les différents intervenants. Une fois les travaux lancés, le promoteur immobilier supervise l’ensemble des réalisations pour s’assurer que tout se déroule dans le respect des normes en vigueur et des prévisions initiales.

À la fin du chantier, le promoteur devient un agent commercial et se chargera alors de promouvoir le bien auprès du public. Il peut s’agir :
  • d’un lotissement ;
  • d’un immeuble ;
  • de logements collectifs ;
  • d’un appartement neuf ;
  • d’une maison ;
  • d’immobilier d’entreprise ;
  • de locaux commerciaux ;
  • de bureaux ;
  • etc.

Selon le cas, le bien immobilier peut être cédé en VEFA. Dans ce cas, le preneur existe même avant l’achèvement des travaux. Il reviendra alors au promoteur immobilier de mener les démarches nécessaires pour transférer la propriété du bien à son acquéreur. Dans tous les cas, la promotion immobilière demande de posséder une véritable expertise à la fois dans le secteur de l’immobilier, du droit et de la gestion de biens. Disposer d’une garantie promoteur immobilier est également indispensable.

Obligations du promoteur immobilier

Lors de la rédaction du contrat de réservation, le promoteur immobilier doit s’assurer de l’exactitude des informations qu’il inscrit dans le document. C’est l’obligation de vérité. Si le signataire décide de renoncer à la réservation, le promoteur ne devrait pas s’y opposer lorsque la rétraction intervient dans le délai imposé par la loi.

À partir du moment où l’acte de vente est entériné, le promoteur immobilier a une obligation de résultat en ce qui concerne le bien immobilier qu’il va livrer à son client. Même s’il n’intervient pas in situ dans la réalisation des travaux, le promoteur doit s’assurer de la qualité du bien avant de le livrer à l’acheteur. D’après une disposition de la Cour de cassation, le bien livré doit être « un ouvrage exempt de vices ». Autrement, l’acquéreur peut se retourner contre le promoteur pour faire jouer sa garantie promoteur immobilier.

L’autre obligation du promoteur immobilier est celle de la conformité administrative. Il s’agit par exemple de mener les formalités nécessaires pour obtenir le permis de construire et d’étudier la faisabilité technique du programme. Dans l’exercice de sa profession, le promoteur doit savoir que tout manquement à cette obligation peut engager sa responsabilité.

Liens entre le promoteur immobilier et ses clients

Qu’il soit propriétaire du bien ou qu’il soit mandaté à le faire construire, le promoteur immobilier ne travaille jamais seul. Très souvent, il collabore avec différents acteurs qui ont chacun un rôle précis à jouer dans la réalisation du projet. Pour cette raison, le promoteur doit posséder un bon sens du relationnel afin de favoriser un meilleur déroulement des travaux. S’il a besoin de rigueur pour réussir sa mission, il doit également être disposé à faire parfois des compromis, toujours dans le but d’assurer un parfait achèvement du chantier.

Peu importe la nature du programme immobilier, la mission du promoteur immobilier reste la même : acheter et faire construire. C’est pourquoi il a besoin d’avoir des connaissances pointues dans le domaine du BTP et de la transaction immobilière à l’état pur. En outre, il doit tout faire pour favoriser une bonne collaboration entre tous les intervenants afin de minimiser les risques. Ainsi, il aura moins souvent besoin de recourir à la garantie promoteur immobilier, mais cela n’exclut pas sa souscription.

Différents types de contrats utilisés par les promoteurs immobiliers ?

Vu la complexité de ses missions, le promoteur immobilier se doit d’être rigoureux. Cette qualité lui permettra en effet d’assumer pleinement son rôle, quelle que soit la taille du projet dont il s’occupe. Dans l’exercice de son métier, ce professionnel polyvalent jouit de certains droits, mais est également soumis à des obligations. En bon spécialiste de la promotion immobilière, il est tenu de tout mettre en œuvre pour combler l’attente de ses clients.

Dans le cadre de la réalisation d’un programme immobilier, plusieurs contrats existent et permettent d’acquérir un bien. Il vous revient en effet de définir vos besoins et de faire les démarches nécessaires pour sécuriser votre investissement et pour garantir le bon déroulement de la transaction. Parmi les contrats les plus souvent utilisés dans le cadre d’une garantie promoteur immobilier, on peut citer les suivants !

La vente en l’état futur d’achèvement (VEFA)

D’après l’article 1601-3 du Code civil, la vente en l’état futur d’achèvement est définie comme le contrat par lequel un promoteur immobilier transfère ses droits sur le sol ainsi que sa propriété des constructions existantes à un acquéreur. Ce dernier désigne dans ce contexte toute personne qui décide d’acheter un bien sur plan. Une fois le contrat signé et rendu authentique devant un notaire, l’acquéreur commence par payer le prix en fonction de l’avancée des travaux. Il devient donc propriétaire du bien au fur et à mesure que le chantier évolue. Précisons toutefois que le promoteur est considéré comme maître de l’ouvrage jusqu’à ce que l’acheteur reçoive les travaux.

Peu importe les conditions dans lesquelles il est rédigé, un contrat de VEFA doit obligatoirement porter certaines mentions (description du bien, son prix, les modalités de paiement, date de livraison, etc.). En tant que transaction immobilière, tout contrat de vente en l’état futur d’achèvement doit être conclu par acte notarié. De plus, les deux parties doivent déposer des garanties qui permettent de sécuriser l’opération. L’acquéreur fait un dépôt de garantie pour réserver le bien et garantir le paiement échelonné des travaux. De son côté, le vendeur doit par exemple déposer une garantie promoteur immobilier pour garantir l’achèvement du projet, quel que soit ce qui adviendra.

Le contrat de promotion immobilière (CPI)

D’après les dispositions du Code civil, un contrat de promotion immobilière est défini comme étant un mandat d’intérêt commun qui lie un maître d’ouvrage à un promoteur immobilier. Ce dernier est en effet chargé de mener les formalités nécessaires pour faire réaliser un programme immobilier. À noter que ce contrat est généralement utilisé lorsqu’il s’agit de faire des opérations de grande taille. Pour faire construire un immeuble par exemple, la loi exige l’existence d’un CPI afin de protéger le chantier contre les risques liés à la construction. En outre, il existe d’autres règles qu’il faut absolument respecter lorsqu’il s’agit de se lancer dans la réalisation de projets immobiliers de grande envergure.

D’une manière générale, le contrat de promotion immobilière permet de connaitre les détails de l’ouvrage, le prix, le délai de livraison, etc. Très utile, il est malheureusement très peu utilisé. En signant ce contrat, le promoteur immobilier s’oblige à veiller au bon déroulement des travaux et au respect des autres dispositions contractuelles.

La vente d’immeubles à rénover (VIR)

Mise en place depuis juillet 2006 dans le cadre de la loi ENL (engagement nation pour le logement), la vente d’immeubles à rénover est soumise à une règlementation stricte. Lorsque les conditions sont réunies, ce dispositif permet à un maître d’ouvrage de vendre un bien en rénovation à un acquéreur qui en devient propriétaire. En signant un contrat VIR, le promoteur s’engage à respecter le délai de livraison du bien et à réaliser les travaux nécessaires. S’agissant d’une transaction immobilière, le contrat de la vente d’immeubles à rénover doit porter le sceau d’un officier public pour être valide. Dans le cas contraire, les deux parties s’exposent à des risques qui peuvent avoir de lourdes répercussions à la longue.

Dans une procédure de VIR, les travaux à réaliser par le promoteur portent obligatoirement sur un bien qui existe déjà (faites donc la différence avec la VEFA). En aucune manière, le vendeur ne doit se lancer dans des travaux d’agrandissement ou de restructuration du bien mis en vente. Autrement, il s’agirait d’une reconstruction, et les exigences diffèrent dans ce cas de figure.

Les différentes garanties promoteur immobilier

Dans tout programme de promotion immobilière, il existe différentes garanties promoteur immobilier à souscrire. En effet, ce métier est risqué et il convient de prendre les mesures nécessaires pour couvrir les éventuels dommages. En tant que spécialiste de l’immobilier, le promoteur est appelé à intervenir sur différentes sortes de projets. Dans tous les cas, il doit tenir compte de plusieurs règlementations pour réussir sa mission.

Si les logements sont construits selon le goût des propriétaires, ils sont tous soumis à des normes. Certains doivent par exemple être accessibles aux personnes à mobilité réduite. À noter que les exigences en ce qui concerne les nouvelles constructions peuvent légèrement varier d’une région à l’autre. C’est d’ailleurs pourquoi le promoteur immobilier doit se renseigner sur la législation en vigueur dans la zone où il veut réaliser son programme afin d’éviter les ennuis.

Peu importe les précautions prises avant le lancement du chantier, l’absence d’une garantie promoteur immobilier expose le vendeur à d’énormes risques. Si l’univers de l’immobilier est souvent apprécié pour sa rentabilité, il est également confronté à des menaces. La simple négligence suffit pour que tout bascule. Que faire alors si vous ne disposez pas d’une garantie promoteur immobilier ?

La garantie d’achèvement promoteur immobilier pour la VEFA, la VIR et le CPI

Pour acquérir un bien sur plan ou pour faire construire un logement, vous avez certainement besoin d’un promoteur immobilier. Il s’agit en effet d’un professionnel averti du domaine qui vous aidera à réaliser votre rêve dans un meilleur délai et dans le respect des normes en vigueur.

Une fois que vous trouvez un promoteur qui répond à vos critères, vous le mandatez pour la réalisation de votre programme immobilier. Il se chargera alors de contacter les professionnels qui interviendront sur votre chantier. Parfois, il peut s’agir de toucher seulement une entreprise qui se chargera de lui proposer des professionnels compétents pour la réalisation des travaux.

En cas de survenue de sinistre au cours de la construction, le chantier peut s’arrêter. Parfois, les dégâts surviennent après la réception des travaux. Dans tous les cas, le promoteur peut voir sa responsabilité engagée. Dans ce cas, il se retournera vers la garantie promoteur immobilier pour payer les réparations.

Si la GFA est obligatoire dans une VEFA et dans une VIR, elle est facultative dans un CPI. Pourtant, il est conseillé de souscrire une garantie promoteur immobilier. En cas de défaillance, cette assurance permet de financer le reste des travaux. Mais, si elle n’existe pas, il serait difficile d’achever le chantier. D’ailleurs, rien n’obligerait le promoteur à achever les travaux si vous n’exigez pas un dépôt de garantie promoteur immobilier lors de la conclusion du contrat. Veillez-y donc.

Comment et quand activer la garantie d’achèvement en cas de défaillance du promoteur ?

Rendue obligatoire par une loi votée en 2005, la garantie financière d’achèvement intervient pour couvrir la responsabilité du promoteur immobilier. D’une manière générale, elle entre en jeu lorsque l’acquéreur constate un dommage et adresse une mise en demeure au promoteur. Si ce dernier ne réagit pas après le délai fixé pour corriger les vices constatés, l’acheteur peut faire appel à un huissier. Cet officier interviendra alors pour constater l’arrêt du chantier. Ensuite, l’acquéreur engage des professionnels afin de faire une estimation de la valeur totale des travaux qui restent à faire pour achever le chantier. Ce n’est qu’après ces étapes que l’assureur du vendeur propose une indemnité pour faire réparer les dommages ou pour rembourser les réparations.

Les garanties obligatoires à souscrire dans le cadre de la garantie promoteur immobilier

En tant que maître d’ouvrage, le promoteur immobilier doit tenir compte des moindres détails pour réussir son programme immobilier. Ses prérogatives sont diverses et la moindre erreur peut être terrible. En général, être promoteur exige une énorme capacité de concentration et de prise de risque. De la conception à la livraison des travaux, il doit veiller au bon déroulement du chantier et ne rien laisser au hasard.

En promotion immobilière, les risques sont énormes. C’est d’ailleurs pour cette raison que la loi impose le dépôt d’une garantie promoteur immobilier avant tout contrat de transaction immobilière. Si cette garantie permet de couvrir la responsabilité du promoteur immobilier, elle n’offre pas une protection complète. En conséquence, il faut souscrire d’autres garanties obligatoires telles que la garantie d’achèvement promoteur immobilier. Elle permet de bénéficier d’un financement pour achever les travaux en cas de défaillance financière.

L’assurance dommage ouvrage : renforcez votre garantie promoteur immobilier

Valable pour dix ans, l’assurance dommage ouvrage promoteur immobilier intervient pour couvrir les dégâts mettant en péril la solidité du bâtiment. Avec cette assurance, vous pouvez bénéficier d’une aide conséquente pour payer les éventuelles réparations. En général, l’assurance dommage ouvrage intervient lorsqu’un acquéreur adresse une mise en demeure à un promoteur immobilier assuré. Ce dernier se tournera alors vers son assureur pour dédommager son client.

Avant de verser l’indemnité, la compagnie d’assurance peut déléguer des professionnels sur le site pour constater les dégâts. Selon le cas, l’assureur peut procéder à une réparation en urgence des dommages. S’il s’avérait que l’acheteur a déjà engagé des professionnels pour corriger le problème, il bénéficie alors d’un remboursement. Dans tous les cas, l’assurance dommage ouvrage aide le promoteur à couvrir sa responsabilité lorsqu’elle est impliquée.

L’assurance constructeur non-réalisateur promoteur immobilier

Dans le cadre d’une promotion immobilière, le rôle du promoteur est vaste, mais a également des limites. Même si ce professionnel n’intervient pas de manière directe sur le terrain, sa responsabilité peut être engagée en cas de sinistre. Pour cette raison, il est recommandé à tout promoteur de souscrire une assurance constructeur non-réalisateur afin de couvrir au mieux leur responsabilité décennale. En l’absence de cette assurance, le promoteur s’expose à des sanctions pouvant avoir de lourdes répercussions sur sa profession.

Lorsqu’elle existe, cette assurance permet de minimiser les risques. En la souscrivant, vous vous donnez donc toutes les chances de jouir d’une protection efficace et d’exercer votre métier en toute sérénité.

L’assurance responsabilité civile maître d’ouvrage 

Lorsqu’il est mandaté pour superviser un programme immobilier, le promoteur immobilier doit tout faire pour assurer le bon déroulement de la procédure. En cas de survenue d’un dégât, sa responsabilité civile peut être recherchée. Heureusement qu’il peut compter sur son assurance responsabilité civile maître d’ouvrage pour se couvrir. Grâce à cette assurance, le promoteur peut s’éviter bon nombre de problèmes.

En joignant une assurance RC promoteur à votre garantie promoteur immobilier, vous bénéficiez d’une couverture complète face aux risques inhérents à votre activité. Quelle que soit l’ampleur des dommages, il suffira de contacter votre assureur pour payer ou rembourser les réparations à faire.

L’assurance tous risques chantiers (TRC) promoteur immobilier

En raison des risques qui caractérisent la promotion immobilière, il est impératif pour tout professionnel qui veut se lancer dans cet univers de se munir d’une assurance TRC. En effet, cette garantie intervient pour réparer les dommages matériels intervenus sur un chantier tout en protégeant votre responsabilité civile. À noter que cette assurance couvre uniquement les équipements et les matériaux livrés sur le chantier. En outre, elle reste valable seulement pendant la durée des travaux. Vous ne pouvez donc pas compter sur cette assurance pour payer par exemple les dégâts survenus aux équipements restants que vous avez laissés sur le chantier après sa clôture. Néanmoins, votre garantie promoteur immobilier peut intervenir en cas de sinistre.

Quelques statistiques sur la promotion immobilière et sous la garantie promoteur immobilier

Depuis quelques années déjà, la promotion immobilière est en plein boom en France. Il existe en effet plusieurs règlementations qui cadrent ce secteur, assurant sa rentabilité. Conséquence : les investisseurs préfèrent de plus en plus passer par un promoteur immobilier pour acheter un bien en cours de construction ou pour faire construire leur futur logement.

Sur l’ensemble du territoire français, on compte un nombre important de promoteurs immobiliers. D’après les récentes données publiées par la fédération des promoteurs immobiliers en France, il existerait près de 30 000 professionnels qui proposent leur service aux particuliers qui souhaitent réaliser un programme immobilier. Grâce à leur expertise, les promoteurs immobiliers assurent un bon déroulement de vos travaux.

Conscients des risques liés à leur activité, ils n’hésitent pas à souscrire une garantie promoteur immobilier auprès des meilleures compagnies d’assurance. Ils éliminent donc les risques pouvant entraîner la suspension de vos travaux tout en mettant tout leur savoir-faire en jeu pour vous proposer des biens immobiliers exempts de tout défaut.

Pour finir, nous dirons que la garantie promoteur immobilier est indispensable pour tous ceux qui souhaitent faire carrière dans la promotion immobilière. Ce secteur est en effet exposé à des risques considérables, et il convient à chaque professionnel de prendre les mesures qu’il faut pour satisfaire ses clients et assurer la pérennité de son activité.

NOS SOLUTIONS SPÉCIALISÉES

Assurance Garantie promoteur immobilier La Réunion
Assurance Garantie promoteur immobilier Martinique
Assurance Garantie promoteur immobilier Guadeloupe
Assurance Garantie promoteur immobilier Guyane
Assurance Garantie promoteur immobilier Mayotte

Nous travaillons avec des assureurs partenaires spécialisés du LLOYDS et du marché français soucieux et désireux de développer leur portefeuille d’entreprises dans les DOM en général. Les solutions proposées permettent d’accompagner aussi bien les créations d’entreprises que les entreprises en renégociation ou les résiliés. Nous pouvons aussi étudier les reprises d’assurance suite aux défaillances des assureurs ALPHA INSURANCE, CBL INSURANCE et ELITE INSURANCE.